Actualites

21 septembre 2018

Autisme : un guide pour s’approprier les recommandations de bonnes pratiques

La Haute Autorité de santé (HAS) vient de diffuser un guide d’appropriation de la recommandation de bonnes pratiques professionnelles portant sur les interventions et le parcours de vie de l’adulte autiste, rédigé par l’Anesm (dont les missions sont désormais intégrées à la HAS). Ce document est destiné à l’ensemble des professionnels travaillant auprès de personnes autistes au sein des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS), ainsi qu’aux stagiaires, bénévoles et partenaires de ces structures. (suite…)

+

17 septembre 2018

Déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé – Appui à la DGOS

Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), créées par la loi du 26 janvier 2016, associent des professionnels de santé et des acteurs sociaux et médico-sociaux d’un même territoire, sur la base d’un projet de santé, pour une meilleure organisation des parcours des patients et un meilleur exercice des professionnels de santé de ville (suite…)

+

17 septembre 2018

Scénarios d’évolution des instituts nationaux des jeunes sourds et des jeunes aveugles

Les cinq instituts nationaux des jeunes sourds (INJS de Bordeaux, Chambéry, Metz et Paris) et des jeunes aveugles (INJA de Paris) interviennent auprès d’enfants et d’adolescents ayant des troubles des fonctions auditives ou visuelles. Ils prennent en charge environ un millier d’élèves. Ces établissements sont régis, depuis 1974, par un cadre juridique distinct des autres établissements sociaux et médico-sociaux (suite…)

+

13 septembre 2018

Établissements d’information, de consultation ou de conseil familial : des missions précisées

De nouvelles conditions de fonctionnement des établissements d’information, de consultation ou de conseil familial sont fixées par un décret du 7 mars. En outre, il clarifie et actualise le champ des activités couvertes par ces structures. (suite…)

+

13 septembre 2018

Accueillir et scolariser les enfants en situation de handicap de la naissance à 6 ans et accompagner leur famille

Le présent rapport du Conseil de l’enfance du HCFEA est réalisé dans le cadre d’une saisine conjointe de la Ministre de la santé et des solidarités et de la Secrétaire d’Etat aux personnes handicapées. Il vise à mieux « accueillir et scolariser les enfants en situation de handicap de la naissance à ses six ans et accompagner leur famille », (suite…)

+

30 juillet 2018

Jeune majeur : les conditions requises pour préparer l’accès à l’autonomie confirmées

Le conseil départemental ne doit pas effectuer de sorties sèches pour les jeunes pris en charge par l’ASE à leur majorité avant la fin de l’année scolaire ou universitaire engagée (suite…)

+

07 juillet 2018

Prévenir les ruptures dans les parcours en protection de l’enfance

Au moment où le Gouvernement élabore la stratégie interministérielle pour la protection de l’enfance et de l’adolescence (2018-2022), le Premier ministre a demandé au CESE de formuler des préconisations sur deux publics de l’aide sociale à l’enfance (ASE) : les « jeunes en difficultés multiples » et les jeunes majeurs sortants de l’ASE. (suite…)

+

06 juin 2018

Courrier commun subvention spécifique

Le  GEPSo ainsi que 6 autres fédérations dont l’UNEA et l’APF se sont réunis pour alerter la Ministre du travail des  conséquences de l’Arrêté du 29 mars 2018 relatif à la subvention spécifique dans les entreprises adaptées et les centres de distribution de travail à domicile.

+

05 février 2018

« Bien grandir en pouponnière sociale aujourd’hui » – Actes

Le 30 mars dernier, près de 300 professionnels se sont réunis à Paris pour la première édition de la journée technique GEPSo consacrée à la petite enfance.
Consultez les actes de cette journée

+

05 février 2018

Contribution Commune ANDICAT – UNEA – GEPSO

La compensation du handicap est un principe fondateur de la loi de 2005. Elle est la pierre angulaire de la société inclusive telle que définie en France. Elle nous oblige à être en capacité de proposer des solutions d’emploi qui

s’adaptent aux possibilités de chacun.

Instituées ou confortées par la loi de 2005, les différentes solutions inclusives ont une origine et une finalité commune. Cette finalité dépasse la simple activité professionnelle, elle permet à la personne de s’inscrire dans sa démarche d’acquisition de droits et dans la faculté à exercer pleinement sa citoyenneté.

Pour que notre société soit la plus équitable possible, elle doit être en capacité de moduler ses actions selon les besoins, les désirs, les projets personnels des personnes en situation de handicap afin de tenir compte de la singularité de leur situation. Lire la suite

+