Actualites

29 janvier 2019

CP – Articulation entre la psychiatrie et le champ social et médico-social

Début 2018, l’Association des établissements du service public de santé mentale (AdESM) et le Groupe national des établissements publics sociaux et Médico-sociaux (GEPSo) lançaient une réflexion conjointe sur l’articulation entre la psychiatrie et le champ social et médico-social.

Le constat fait par les deux entités est simple : l’organisation du parcours de l’usager est une co- responsabilité des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. L’objectif défini est alors defaire émerger ou de renforcer une culture commune. Lire le communiqué 

+

24 janvier 2019

Projet stratégique, la HAS annonce ses priorités pour 2019-2024

C’est dans un contexte marqué par des évolutions sociétales, sanitaires et sociales qui bousculent notre système de santé que la Haute Autorité de santé (HAS) a élaboré son projet stratégique 2019-2024(suite…)

+

24 janvier 2019

Pièce à conviction : les sacrifiés de la République

Comme nos partenaires et de nombreux acteurs du secteur, nous avons été choqués par la façon dont a été traité le sujet délicat et complexe de la protection de l’enfance à travers le reportage de France 3 diffusé mercredi 16 janvier. (suite…)

+

24 janvier 2019

La réforme des entreprises adaptées dans les starting blocks

Le nouveau cadre de contractualisation pour les entreprises adaptées (CPOM) et les modalités d’octroi des aides financières – rénovées – dont elles peuvent bénéficier dans ce cadre sont définis par un décret du 28 décembre. La pleine mise en œuvre de la réforme de ces structures est toutefois suspendue à la publication d’autres textes d’application. (suite…)

+

24 janvier 2019

EHPAD : vers une extension des prérogatives des médecins coordonnateurs

L’article 64 de la LFSS pour 2019 étend les pouvoirs de prescription des médecins coordonnateurs tout en cherchant à les articuler avec ceux des médecins traitants. Un décret doit en préciser les modalités de mise en œuvre.  (suite…)

+

24 janvier 2019

Les nouveautés comptables applicables aux ESSMS en 2019

Trois arrêtés publiés au Journal officiel à la fin décembre 2018 égrènent les nouveautés comptables applicables aux établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) publics et privés en 2019 : prise en compte du nouveau cadre budgétaire « EPRD », introduction du prélèvement à la source, etc. (suite…)

+

24 janvier 2019

EPRD et ERRD des ESMS publics : modèle du compte de gestion

Un arrêté interministériel du 26 décembre fixe le modèle du compte de gestion des établissements publics sociaux et médico-sociaux soumis à l’EPRD et à l’ERRD. (suite…)

+

18 janvier 2019

Le soutien à l’autonomie des personnes âgées à l’horizon 2030

L’horizon choisi, 2030, se situe à une période charnière, où les premières générations du baby-boom arriveront à l’âge de 85 ans, âge moyen d’entrée en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Dans un premier temps, le rapport dresse un état des lieux de la situation des personnes âgées en perte d’autonomie : état de santé, modalités d’accompagnement et systèmes de soins proposés dans leurs différents lieux de vie (domicile, habitat alternatif, établissement). Dans un second temps, le rapport identifie les grandes tendances et les enjeux à l’horizon 2030.

+

14 janvier 2019

Mise en conformité du régime de TVA

La loi de finances pour 2019 met en conformité le droit national avec le droit de l’Union européenne, en évitant des risques de contentieux et en transposant des mesures de simplification attendues par les entreprises. Il en est ainsi en matière de services à la personne.

Lien loi de finance : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2018/12/28/2018-1317/jo/texte (suite…)

+

08 janvier 2019

Un droit pour tous, une place pour chacun ! Rapport de la Mission nationale Accueils de loisirs et Handicap

Lancée en octobre 2017, la Mission nationale Accueils de loisirs & Handicap a remis son rapport à la Secrétaire d’Etat aux personnes handicapées et au Défenseur des droits. L’objectif était de dresser un état des lieux des attentes et besoins des familles, d’évaluer la réalité de l’offre d’accueil en France, d’en identifier ses freins et ses leviers, et de proposer des mesures concrètes et opérationnelles pour assurer, non pas un meilleur accès, mais un accès effectif, universel et inconditionnel des enfants en situation de handicap aux accueils de loisirs sans hébergement, comme un droit fondamental et une obligation nationale.

+