Categorie : GEPSo

13 octobre 2020

Psychiatrie, santé mentale et médico-social, social – Signature et diffusion de la Charte de bonnes pratiques « Agir ensemble plutôt que contre »

Plus de 100 professionnels du sanitaire et du social et médico-social étaient réunis le 5 octobre à Paris et en distanciel autour de la présentation de la Charte de bonnes pratiques entre psychiatrie, santé mentale et médico-social et social. Organisée par l’AdESM et le GEPSo, en partenariat avec l’ANPCME, cette journée a également permis d’échanger sur les Projets territoriaux de santé mentale (PTSM) et de faire des retours concrets d’expériences de terrain (suite…)

+

12 octobre 2020

CP Le Conseil d’administration qui a suivi l’Assemblée générale du GEPSo le 29 septembre 2020 a réélu Marie-Laure DE GUARDIA à la Présidence

C’est autour d’une équipe à la fois confirmée et enrichie que Marie-Laure DE GUARDIA poursuit son investissement au sein de l’Association GEPSo pour les trois prochaines années. (suite…)

+

09 octobre 2020

Rapport d’activité 2019

Un nouveau support pour le Rapport d’activité annuel du GEPSo, qui se souhaite plus attractif pour les lecteurs mais aussi plus dynamique dans sa présentation, centrée sur les objectifs de l’Association et les principales réalisations menées par tous les membres investis durant l’année passée.

+

14 septembre 2020

1 MEDECIN PSYCHIATRE (H/F)

L’INSTITUT LE VAL MANDE, Etablissement médico-social public, accueillant des personnes en situation de handicap, recherche pour son SESSAD DDV 14-25 ans (déficients visuels) situé à Créteil, métro 8 pointe du lac :

1 MEDECIN PSYCHIATRE (H/F)

Temps partiel – 20 %

 

Missions :

Favoriser sur le plan médico-social les projets d’insertion globale d’adolescents et de jeunes adultes, âgés de 14 à 25 ans  déficients visuels : Suivi du projet scolaire et professionnel, autonomie dans les actes de la vie quotidienne.

 

Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, vous aurez pour missions :

  • De soutenir l’équipe pluridisciplinaire en réunion socio-éducative concernant la réflexion et les indications relatives à l’accompagnement psycho-éducatif des jeunes.
  • D’apporter un soutien aux jeunes en difficultés psychologique
  • De s’entretenir avec les familles à leur demande ou en cas de besoin, les informer sur la prise en charge thérapeutique des jeunes accueillies.
  • D’assurer les suivis psychiatriques et la prescription des traitements s’y afférant en lien avec les médecins référents extérieurs.
  • De coordonner les interventions médicales et soignantes en lien avec le projet personnalisé du jeune.
  • D’élaborer les protocoles de soins en rapport avec ses compétences
  • De tenir à jour le dossier médical des jeunes accueillis
  • De contribuer à la formation et à l’information des professionnels du service
  • Participer à la procédure d’admission et d’orientation des jeunes.
  • Participation à la vie institutionnelle

 

Poste à pourvoir dès que possible

Recrutement sur poste vacant par voie contractuelle ou statutaire (mutation/détachement)

Rémunération à revoir selon l’ancienneté sur la grille de praticien hospitalier selon l’ancienneté.

 

Pour toute candidature sans réponse de notre part sous un délai d’un mois, merci de considérer que celle-ci n’a pas été retenue

Pas d’envoi par adresses yahoo.fr qui sont bloquées par notre anti spam

 

Candidature à adresser sous la ref « DR/DDV » à : Monsieur le Directeur

Par mail : recrutement@ilvm.fr Ou par courrier : 7 rue Mongenot – CS 50029, 94165 Saint-Mandé cedex

 

+

02 septembre 2020

ACTUALITES – COVID 19

Retrouvez toutes les actualités et ressources concernant le COVID-19
Informations en continu
cette page sera mise à jour quotidiennement.

(suite…)

+

27 août 2020

La lettre du GEPSo à la nouvelle Défenseure des droits, Mme Claire HEDON

Le GEPSo sollicite par cette lettre une rencontre avec Mme HEDON, et souhaite attirer l’attention de la nouvelle Défenseure des Droits sur la difficultés du respect du droit des usagers d’autant plus exacerbée et mise en lumière dans le contexte de la crise sanitaire. Une réflexion autour de cette période, de ce qu’elle révèle sur les progrès à faire mais aussi sur les pratiques innovantes mises en œuvre nous semble essentielle afin de ne plus vivre ce type de situation de la même manière.

Télécharger la lettre 

+

30 juillet 2020

Les inscriptions sont ouvertes! ASSISES NATIONALES DU HANDICAP – 23&24 novembre 2020 – Paris

Suite au succès des Assises handicap en 2019, durant lesquelles le GEPSo a su négocier le virage inclusif des personnes en situation de handicap, pour cette 2ème édition il propose d’accélérer les réflexions autour du numérique comme vecteur d’inclusion sociale, professionnelle et d’autodétermination.  (suite…)

+

24 juillet 2020

Segur de la santé/ revalorisation salariales I Une avancée historique pour les EHPAD et l’hôpital mais qui ne doit masquer trois grands absents des mesures : le handicap, le social et le domicile

Qualifié de manière unanime d’accord « historique », l’accord du Ségur de la Santé a apporté un certain nombre de réponses et satisfactions attendues depuis longtemps par les acteurs de la santé et du médico-social. Le GEPSo rejoint la position des fédérations et organisations nationales qui saluent les avancées majeures issues de l’accord. (suite…)

+

22 juin 2020

NOUVELLE DATE [GEPSO-ADESM-ANPCME]  Journée Psychiatrie, santé mentale et parcours des personnes vulnérables

Nouvelle date suite au report de ce colloque (initialement prévu le 16 mars) :
5 octobre 2020 à la MAS Paris 13 

“Quelles complémentarités et coopérations entre les champs sanitaire, social et médico-social“  (suite…)

+

03 mai 2020

Déconfinement : le service public social et médico-social, en 1ère ligne pour accompagner et protéger les personnes les plus vulnérables

Après avoir gagné une première bataille, celle du confinement, la deuxième qui s’annonce, le déconfinement, s’avère autrement plus complexe pour les établissements publics sociaux et médico-sociaux. Si leur plan de bataille s’affine jour après jour, il reste encore beaucoup d’inconnues. Mais un point ne fait plus de doute : ils ne pourront mener ce combat seuls et sans moyens supplémentaires à court comme à moyen terme. (suite…)

+