Categorie : Etablissements et services

20 juin 2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Handicap et inclusion : 2020, zéro sans solution ?

Les 23 et 24 Mai 2019, 200 professionnels du secteur du handicap se sont réunis à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord pour les Assises nationales du handicap proposées par la Commission Handicap du GEPSo.

Le sujet ? adaptation des pratiques médico-sociales aux politiques inclusives afin de mieux répondre aux besoins des personnes en situation de handicap en leur assurant un parcours sécurisé.

Première journée : de la politique à l’action, quelles réalités aujourd’hui ?

Précédée de l’ouverture par la présidente du GEPSo, Marie-Laure DE GUARDIA, Marie-Anne MONTCHAMP, ancienne secrétaire d’état chargée des personnes handicapées et Présidente de la CNSA a donné le ton de ces deux journées : « Le système de protection sociale doit se transformer pour se conformer aux aspirations des personnes et permettre cette société inclusive ». Mais pour réussir ce virage, la société doit également y être préparée prévient Marie-Anne MONTCHAMP : « Il ne suffit pas de mettre la personne handicapée au milieu de la place publique en lui expliquant que l’on fait société ». Franck GUICHET animateur, donne ensuite la parole à Jean-René LOUBAT, psychosociologue, permettant à l’assemblée attentive de revenir sur les origines des révolutions sociétales des années 60 en passant par la loi de 2005 pour conduire au constat que « l’heure n’est plus à l’amélioration de nos structures mais à une rénovation totale, à un changement radical pour permettre cette inclusion ».
Thibaut GUILLUY, Président du conseil de l’inclusion dans l’emploi, clôture cette matinée en rappelant que « le Conseil a sa raison d’être afin de refuser une société qui exclut des gens du fait de leur parcours, handicap, niveau social et qui empêche d’exercer leur talent ». Sa mission ? Bousculer les politiques publiques en matière d’emploi.
L’après-midi, deux tables rondes mènent les débats entre usagers et professionnels de l’emploi, de la formation, de terrain et politiques. Des discussions percutantes nous renvoient rapidement au principe de réalité tout en permettant de déconstruire les préjugés. « La mission pour un professionnel médico-social ? Etre un outil au service de la personne en situation de handicap, qui doit savoir se faire oublier parfois tout en restant présent dans l’ombre pour accompagner ». (J BOIVIN- usager experte)

Deuxième journée : des partages d’expériences au soutien de la pair-aidance.

Démarrage matinal avec Mr Denis PIVETEAU, Conseiller d’état, déconstruisant la notion de virage inclusif : « Le virage inclusif amène le risque d’entrer dans un débat sur l’idée de devoir faire un choix entre la reconnaissance d’une personne comme actrice et celui de conserver un haut de protection et de soutien dans un environnement spécialisé : l’opposition entre les deux n’est pas possible, il faut que notre champ évolue et se transforme pour embraser les deux objectifs à la fois ». Sa pensée réflexive ira jusqu’à projeter un modèle « médico-sociétal », et non plus médico-social.
Poursuite de la matinée consacrée à des retours d’expériences, saluées par l’assemblée et la presse spécialisée, et permettant de voyager au sein de l’innovation dans le secteur du Handicap. A la fois, des projets d’initiatives personnelles, et des exemples concrets de transformation de l’offre mettant à l’honneur les savoir-faire du service public.

En clôture, Charles GARDOU, anthropologue, reprend de la hauteur sur les notions d’inclusions/d’exclusions : « La société est de plus en plus assujettie à des normes souveraines et on ne se sent jamais intégré dans la norme ; accompagnons le mouvement de l’inclusion dans le temps. Il faut supprimer les endroits exclusifs mais garder des réponses adaptées pour ceux qui en ont besoin ».

Le mot de la fin donné par la commission handicap du GEPSo a souhaité remercier l’ensemble des intervenants et tout particulièrement les personnes en situation de handicap-usagers experts. Le rendez-vous est pris pour la prochaine édition des Assises Nationales du Handicap du GEPSo à l’automne 2020 !

+

29 mars 2019

Le Défenseur des droits – Rapport annuel d’activité 2018

Date de remise : Mars 2019
Présentation:
Créé par la loi organique du 29 mars 2011, le Défenseur des droits présente son rapport au titre de l’année 2018. En 2018, l’institution a reçu 95 836 dossiers de réclamations soit une augmentation de plus de 6% par rapport à 2017 et de 13% sur les deux dernières années. 80% des règlements amiables engagés par l’institution ont abouti favorablement. En outre, le Défenseur des droits a répondu à 34 999 demandes d’information. Il a rendu 295 décisions, adressé 29 avis au Parlement et présenté à 108 reprises des observations devant des juridictions. Le Défenseur des droits constate une augmentation des réclamations dans l’ensemble de ses cinq domaines de compétence que sont la défense des droits des usagers des services publics, la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité, la défense des droits de l’enfant, la déontologie de la sécurité et l’orientation et la protection des lanceurs d’alerte.

+

28 mars 2019

Test osseux pour déterminer l’âge d’un MNA : le Conseil constitutionnel dit oui … mais

Dans sa décision du 21 mars 2019, le Conseil Constitutionnel valide les dispositions de l’article 388 du code civil, issues de la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant, mais ne manque pas de rappeler quelques exigences essentielles parfois oubliées par les juges. (suite…)

+

21 février 2019

En quoi consistent les nouvelles aides aux entreprises adaptées ?

La réforme du cadre juridique des entreprises adaptées, en vigueur depuis le 1er janvier 2019, se précise à la faveur d’un arrêté fixant les montants des nouvelles aides financières susceptibles de leur être attribuées. (suite…)

+

19 février 2019

Rapport public annuel de la Cour des comptes – 2019

La Cour des comptes rend public son rapport annuel 2019. Introduit par une analyse de la situation d’ensemble des finances publiques à fin janvier 2019, le tome I expose une sélection d’observations suivies de recommandations, mesures concrètes visant à améliorer l’utilisation des fonds publics et l’efficacité des services publics. (suite…)

+

19 février 2019

Rapport de la Mission Nationale Accueils de Loisirs & Handicap

Téléchargez ici le rapport que Laurent THOMAS – Délégué général de la Mission nationale Accueil de loisirs et handicap – a remis le 14 décembre dernier à la Ministre Sophie CLUZEL.

+

29 janvier 2019

Communiqué de presse

Articulation entre la psychiatrie et le champ social et médico-social

+

24 janvier 2019

Projet stratégique, la HAS annonce ses priorités pour 2019-2024

C’est dans un contexte marqué par des évolutions sociétales, sanitaires et sociales qui bousculent notre système de santé que la Haute Autorité de santé (HAS) a élaboré son projet stratégique 2019-2024(suite…)

+

24 janvier 2019

La réforme des entreprises adaptées dans les starting blocks

Le nouveau cadre de contractualisation pour les entreprises adaptées (CPOM) et les modalités d’octroi des aides financières – rénovées – dont elles peuvent bénéficier dans ce cadre sont définis par un décret du 28 décembre. La pleine mise en œuvre de la réforme de ces structures est toutefois suspendue à la publication d’autres textes d’application. (suite…)

+

24 janvier 2019

EHPAD : vers une extension des prérogatives des médecins coordonnateurs

L’article 64 de la LFSS pour 2019 étend les pouvoirs de prescription des médecins coordonnateurs tout en cherchant à les articuler avec ceux des médecins traitants. Un décret doit en préciser les modalités de mise en œuvre.  (suite…)

+